Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si j'étais écrivain ...

par L. Taisne 22 Octobre 2007, 23:27 Club lecture

Mardi 9 octobre, les élèves du club lecture ont participé à un petit atelier d'écriture à partir de l'ouvrage de Susie Morgenstern, L'agenda de l'apprenti écrivain, paru chez La Martinière. Ce livre propose 365 sujets d'écriture (un par jour), tous aussi orginaux, voire loufoques, les uns que les autres.
Les élèves en ont tiré au sort un chacun et ont bénéficié de 15 minutes pour réaliser un court texte.
9782732432489-1-.gif
Voici quelques exemples :

Sujet : Racontez le drame d'une rose que l'on a cueillie et qui regrette le jardin où elle a vu le jour ...

Nature-2013398-1-.gifJe suis en compagnie de mes amies dans le magnifique jardin où j'ai grandi. Une brise légère m'incline, mais ne trouble pas ma beauté, car, il faut le dire, je suis la plus magnifique des fleurs de ce jardin. Les autres ne me valent pas, ni même les orchidées, les orangers et même le soleil. Ma beauté les surpasse.
Une fille vient de sortir et s'avance vers moi. Même elle, n'a pas résisté à mon charme. Mais elle sorti une cisaille de sa poche et me trancha d'un coup sec.
Non ! Comment a t-elle pu faire ca ? Comment ? Pourquoi ? Elle va me faire mourir.
Alors le jardin a disparu. Autour de moi tout n'est plus que carrelage et meubles, tout deveint sec.
Puis elle rempli un pot étroit d'eau et me planta à l'intérieur.
Je me sentais revivre, mais pour combien de temps ?

                                                                                                                                                     Annabelle Perez, 3ème

Sujet : Racontez l'histoire d'une chaussette qui aurait perdu sa jumelle
PED03007-1-.jpg
Dans le tiroir de Victoire :
"Chaussette droite, où es-tu ?".  Chaussette gauche a perdu sa soeur.  C'est la panique !
"Ne voulez vous pas vous taire ?" demandent les slips agacés.
"Je ne me taierai pas tant que ma soeur n'aura pas été retrouvée". Elle alla alors dans le coin des chausettes trouées et sur son chemin croisa une chausette vert fluo !
Dernière chance : aller dans le coin des chausettes pas lavées. "Quelle odeur ! elle ne peut pas être là !!!"

Clémence Gauthier, 6ème B

Sujet : Imaginez l'histoire d'un personnage prisonnier dans une bulle de savon
Bubbles-1-.jpgJ'étais en train de me laver les mains avec du produit vaisselle parce qu'il n'y avait plus de savon. Je m'amusais à faire des bulles, sagement, comme tout le monde, et puis à la place de souffler, j'ai aspiré. L'horreur ! Je me suis fait prisonnier ! Dommage, en plus j'étais tout seul à la maison. Je flottais et j'ai réussi à m'échapper de cette maison maudite pour atterrir dans un arbre. Dans cet arbre, un oiseau qui était dans son nid. Dès qu'il m'a vu arriver, il m'a sauté dessus croyant que j'étais une cerise géante. Je suis donc tombé de l'arbre, juste devant la voiture de ma mère qui venait d'arriver. Elle ne m'avait pas vu et continuait d'avancer. Je me suis pris le mur en reculant et au mauvais moment , la bulle a éclaté. Je suis resté dans le coma pendant 8 jours tellement le choc fut violent. Quant à l'oiseau il a été déçu du festin qu'il aurait pu avoir.

Mélanie Congès, 5ème A


Sujet : Imaginez que vous êtes la Belle au bois dormant et que vous en avez marre de dormir ! Mettez-vous dans sa peau : imaginez comment elle se sent, à quoi elle pense, ce qu'elle ressent ...Racontez, à la première personne, son aventure !
Dessiner.biz-La-Belle-au-Bois-dormant-14-1-.gif
"Tic-Tac...tic-tac...tic-tac...Qu'est ce qu'elle m'agace cette pendule stupide ; elle manque de vocabulaire. Encore une journée interminable à tuer ; il doit être à peine huit heures du matin et je m'ennuie déjà ferme. Aujourd'hui, le valet de chambre est en congé, je n'aurai même pas le plaisir d'une visite. J'aime bien quand il vient se pencher vers moi, pour surveiller mon sommeil. D'abord il est pas si nul. Il y a des princes charmants qui sont plus moches et moins agréables que lui. Puis je trouve que son eau de toilette est bien choisie et souvent, il a aussi un petit geste envers moi, pour effacer un pli de drap, ou bien chasser une poussière. Plus j'y pense, plus je me dis qu'il ferait un bon mari. Sauf que je suis une princesse, que je dors tout le temps et qu'il n'est qu'un valet de chambre.Qui a dit que c'était le rêve la vie de princesse ?"

La Belle au bois dormant

commentaires

Haut de page